L’Empress of Ireland : une histoire par l'image

34,95 $
  • Essai de 168 pages
  • Format : 8,125 x 9,5 pouces
  • Environ 195 photographies noir et blanc
  • Couverture couleur, reliure souple avec rabats
  • ISBN 978-2-89634-311-9

L’histoire de l’Empress of Ireland se limite trop souvent au récit de sa fin tragique. Pourtant, il a navigué pendant huit années avant son naufrage. Durant ces années, l’Empress of Ireland et son jumeau l’Empress of Britain ont fait la liaison entre Québec et Liverpool, et sont devenus les coqueluches de Québec. Partout sur les rives du Saint-Laurent, ils ont acquis une excellente réputation, et les témoignages abondent qui décrivent les attroupements sur les quais pour les voir passer. Un tel degré d’intérêt permet d’imaginer le choc lorsque, dans la nuit du 28 au 29 mai 1914, juste en bas de Rimouski, l’Empress of Ireland, qui faisait route vers Liverpool, est frappé par un navire norvégien, le Storstad. L’accident, causé par le brouillard, se déroule très rapidement : moins d’une quinzaine de minutes s’écoulent entre la collision et la disparition complète de l’Empress : 1 012 personnes perdent la vie. Le Storstad et les deux navires de secours qui ont répondu au SOS recueillent les 465 survivants et les transportent à Rimouski. Au petit matin, la rumeur s’est répandue dans la ville et toute la communauté se mobilise pour venir en aide aux naufragés. Dès lors et pour toujours, le nom Empress of Ireland sera associé à celui de Rimouski.

Recension sur Internet : http://www.culturehebdo.com/livres.htm

  • Saint-Pierre, David

    David Saint-Pierre est né à Sainte-Anne-des-Monts et a grandi à Rimouski, ce qui a contribué à forger son intérêt pour la culture maritime dès son plus jeune âge. Historien de formation, il a été chargé de cours en histoire maritime à l’Université du Québec à Rimouski. Il collabore depuis une vingtaine d’années avec des musées maritimes et des institutions culturelles voués à la diffusion des connais­sances sur le patrimoine et l’histoire. Il s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de l’Empress of Ireland depuis de nombreuses années et a prononcé plusieurs conférences sur le sujet, en plus de collaborer à des ouvrages et des documentaires au Québec et à l’étranger.

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur
Le naufrage de l’Empress of Ireland en images —
Culturehebdo.com
«À Rimouski plus particulièrement on n’a jamais perdu de mémoire la tragédie du naufrage de L’Empress of Ireland qui sombra dans la nuit du 28 au 29 mai 1914 causant la mort de 1012 personnes et 465 survivants. Un drame qui ne fut dépassé que deux ans plus tôt par le naufrage du Titanic qui fit lui 1520 morts. L’historien maritime David Saint-Pierre s’intéresse depuis toujours à ce paquebot mythique et celui de son jumeau l’Empress of Britain. Le premier allait regagner Liverpool de retour de Québec. Il avait eu le temps de voguer depuis huit ans. C’est une collision par nuit de brouillard avec un cargo norvégien qui allait entraîner ce géant des mers par le fond. L’auteur a rassemblé une foule de précieuses photos nous racontant tout de cette aventure qui se foulait magnifique et qui connut un triste dénouement, de sa construction jusqu’aux cadavres empilés à Rimouski.» http://www.culturehebdo.com/livres.htm

Rédigez votre propre commentaire

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer