On a marché dans la ville

39,95 $
  • Essai de 240 pages
  • Format : 8 x 9 pouces
  • Comprend environ 250 photographies couleur
  • Couverture couleur, reliure souple
  • ISBN 978-2-89634-292-1

Les espaces publics de Québec

Québec est une ville « qui se marche », une ville de piétons et de promeneurs, malgré toutes ses côtes. Les quartiers anciens offrent de multiples circuits tous aussi conviviaux les uns que les autres, grâce à une échelle du bâti dense et réduite; des circuits qui proposent de multiples découvertes urbaines, des points d’intérêt singuliers, des points de vue surprenants, des espaces publics magiques. Dans les territoires nouveaux, les grands parcs linéaires le long des rivières et des escarpements procurent un environnement naturel d’une grande diversité biologique, riche en paysages pittoresques, ponctué d’aires calmes et reposantes.

Dans On a marché dans la ville, les auteurs s’attardent à faire connaître ces espaces, à montrer comment certains ont évolué au fil du temps ou comment on a transformé l’espace pour les créer, parfois de manière draconienne, parfois plus subtilement. Les quelque 250 photographies couleur qui illustrent ce livre ainsi que les nombreuses photographies d’archives qui permettent de présenter des images avant-après aident à percevoir l’incidence de ces aménagements sur leur milieu. Quand vous revisiterez ces lieux, nul doute que vous y jetterez un regard nouveau.

Parmi le nombre impressionnant d’espaces publics dans la ville de Québec, les auteurs en ont retenu ici une cinquantaine, ceux qui ont été les plus marquants dans l’histoire de la ville et de sa région, ceux qui, plus récemment, ont contribué à la transformation de la ville, ceux que la population affectionne de façon particulière.

Partir à la découverte du Vieux-Québec, Haute-Ville et Basse-Ville, parcourir le centre-ville, longer les rivières, marcher au bord du fleuve, admirer les paysages, se poser là où l’histoire parle… et rêver à d’autres lieux magiques, voilà ce à quoi ce livre vous convie.

L’ouvrage est préfacé par John R. Porter.

Recension sur Internet :
http://www.contact.ulaval.ca/article_magazine/a-pleines-pages-3/

 

  • Viau, Serge

    Bachelier en philosophie, architecte et urbaniste émérite, Serge Viau a fait de la consultation privée pendant une quinzaine d’années puis a œuvré à la Ville de Québec pendant 28 ans à titre de directeur de l’urbanisme, de directeur de la planification, de directeur général et de directeur général adjoint au développement durable. Il a contribué à l’inscription de l’arrondissement historique de Québec sur la liste des villes du patrimoine mondial de l’UNESCO, et il a facilité l’établissement du siège social de l’Organisation des villes du patrimoine mondial. Il agit aussi comme consultant et conférencier pour plusieurs organismes publics, tant au Canada qu’à l’international. Il est coauteur, avec Pierre Lahoud, du livre On a marché dans la ville. Les espaces publics de Québec, publié en 2016 aux Éditions GID.

     

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur
  • Lahoud, Pierre

    Historien de formation et ardent défenseur du patrimoine et des paysages, Pierre Lahoud parcourt le territoire québécois depuis plus de 40 ans pour en inventorier les trésors cachés. Il a rapporté du ciel québécois, et de plusieurs autres pays, plus de 800 000 images qui sont régulièrement publiées et exposées, ici et à l’étranger. 

    Ses nombreux livres nous racontent la géographie, l’histoire et les paysages et nous aident à apprécier et mieux comprendre notre environnement. Son expertise et sa vaste expérience en font un conférencier recherché par les universités et les villes de toute la francophonie.

    Courriel : pierrelahoud@me.com

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur
Découvertes urbaines —
Mélanie Darveau, Le magazine Contact
«Québec est une ville de promeneurs, propice aux découvertes urbaines. Elle regorge de beaux espaces publics, dont une cinquantaine ont retenu l’attention des auteurs: certains ont été marquants dans l’histoire de la ville, d’autres ont récemment contribué à sa transformation ou sont particulièrement prisés des citoyens. Richement illustré, l’ouvrage présente différents points de vue de la capitale, et les nombreuses photos d’archives amènent une perspective “avant-après” des plus intéressantes. Le tout est accompagné de textes relatant l’histoire de ces lieux et, du même coup, de la ville qui les abrite.» (http://www.contact.ulaval.ca/article_magazine/a-pleines-pages-3/)

Rédigez votre propre commentaire

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer