14-Curiosités de la pointe de la Gaspésie

29,95 $

Essai de 228 pages

Format : 5,25 x 9 pouces

Environ 250 photographies noir et blanc et 6 cartes

Couverture couleur, reliure souple avec rabat

ISBN 978-2-89634-515-1

Ce 14e numéro de la collection présente la pointe de la Gaspésie. La baie de Gaspé, avec la vaste embouchure de la rivière Darmouth, constitue le point de départ d’un parcours qui s’échelonne jusqu’à Chandler. Le trajet, qu’il soit pris dans un sens comme dans l’autre, n’est pas banal puisqu’il offre à la vue des paysages grandioses et saisissants.  Par beau temps, le bleu de mer se mêle souvent au bleu du ciel, contribuant ainsi à l’immensité du territoire. À d’autres moments, la mer est menaçante. Elle assaille, gruge, morcèle petit à petit les battures. La mer est partout, chargée de vie, de mystère et de légendes. Elle fait d’ailleurs souvent partie intégrante des curiosités présentées dans ce livre.

Si le paysage est une symphonie de formes et de couleurs, les villes et les villages, les baies et les anses qui se succèdent comme les grains d’un chapelet ont beaucoup à raconter. Tout au long du littoral, ces milieux de vie recèlent des histoires et parfois des secrets. Les Autochtones, les pêcheurs basques et malouins ont fréquenté la pointe de la Gaspésie bien avant Jacques Cartier. Ils ont été suivis par les Français, les Anglais, les Jersiais, les Écossais, les Acadiens, les loyalistes, les Allemands... Ce sont ces implantations successives qui créent la richesse de la pointe de la Gaspésie, ce «Finistère du Québec» ou comme le mot mi’gmaq «Gespeg» décrit si bien le territoire : «là où la terre prend fin».

  • Alain, Pascal

    Originaire de Carleton-sur-Mer, en Gaspésie, Pascal Alain est diplômé en histoire et en études politiques de l’Université de Sherbrooke ainsi qu’en administration publique régionale et en développement régional de l’Université du Québec à Rimouski. Il a notamment enseigné l’histoire au collégial, en plus d’avoir œuvré au sein d’institutions muséales comme le Musée acadien du Québec à Bonaventure et le Musée de la Gaspésie. En 2004, lors du 400e anniversaire de fondation de l’Acadie, il a effectué la mise à jour de l’ouvrage Histoire des Acadiens du généalogiste Bona Arsenault, paru en 1966. Il est aussi membre fondateur, en mai 2000, du journal Graffici, mensuel indépendant publié en Gaspésie. De 2006 à 2012, il a été président du Conseil de la culture de la Gaspésie. En février 2017, il recevait l’Ordre de la Gaspésie, remis aux personnes qui ont marqué l’histoire ou qui se sont distinguées dans un secteur d’activité de la vie régionale. Depuis 2004, il œuvre à la Ville de Carleton-sur-Mer comme directeur de la culture.

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur
  • Lahoud, Pierre

    Historien de formation et ardent défenseur du patrimoine et des paysages, Pierre Lahoud parcourt le territoire québécois depuis plus de 40 ans pour en inventorier les trésors cachés. Il a rapporté du ciel québécois, et de plusieurs autres pays, plus de 800 000 images qui sont régulièrement publiées et exposées, ici et à l’étranger. 

    Ses nombreux livres nous racontent la géographie, l’histoire et les paysages et nous aident à apprécier et mieux comprendre notre environnement. Son expertise et sa vaste expérience en font un conférencier recherché par les universités et les villes de toute la francophonie.

    Courriel : pierrelahoud@me.com

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur

Rédigez votre propre commentaire

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer