Le sanatorium: Les promesses de l’exil

24,95 $

Roman de 132 pages

Format : 6 x 9 pouces

Environ 5 photographies noir et blanc

Couverture couleur, reliure souple

ISBN 978-2-89634-507-6

Je suis retournée dans le trou noir de mes dix-sept ans, dans le no man’s land de l’invalide exilée au sanatorium. Près de quatre années de vie de jeune fille passées à regarder le plafond des heures durant, à vivre dépouillée de mon identité et de mes repères. Oui, j’en suis sortie guérie, mais une partie de ma personnalité s’est asséchée en même temps que mes poumons, balayée par la routine implacable de la cure et par la perte d’êtres chers. 

Pourquoi après une si longue absence, avais-je consenti à cette visite en ces lieux dont j’avais enfoui le souvenir dans les replis les plus profonds de mon être et dont je n’avais jamais plus évoqué l’existence, comme une cicatrice invisible, une ombre non plus sur mon poumon mais sur mon âme. Pourtant, passé les premiers mois, j’y avais été par moments heureuse, entourée de camarades qui partageaient le même mal, la même honte : corps emmaillotés allongés aux quatre vents, pétris du même espoir, celui de guérir.

  • Filteau, Louise

    Titulaire d’une maîtrise en littérature française et d’une maîtrise en traduction, Louise Filteau a été traductrice pendant une trentaine d’années avant de se tourner vers la poésie, la chanson et le roman. Elle a plusieurs titres à son actif à titre de traductrice, dont L’Ontario depuis 1867 de Joseph Schull publié chez McClelland and Stewart en 1987 et les Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse de l’Agence de santé publique du Canada, 6e édition parue en 2007. Elle réside à Dunham en Montérégie. Le sanatorium, les promesses de l’exil est sa première œuvre de fiction à être publiée.

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur

Rédigez votre propre commentaire

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer