La mémoire contagieuse

29,95 $

Récit de 210 pages

Format : 6 x 9 pouces

Environ 18 photographies noir et blanc

Couverture couleur, reliure souple

ISBN 978-2-89634-493-2

Gaston Michaud nous offre un touchant témoignage de ce qu’était la vie quotidienne dans un milieu rural au milieu du XXe siècle. Son but est de revisiter un mode de vie. Il décrit donc les habitudes, les mentalités, les comportements de sa famille qui vivait dans le quatrième rang ouest de Saint-Éloi, dans le Bas-Saint-Laurent. L’histoire qu’il nous raconte sent le labour, le foin, le pain frais, le hareng, la vie quotidienne. Pour ce faire, Gaston Michaud a fait un voyage dans sa mémoire. Ce retour dans le passé n’aide pas seulement à mieux comprendre la vie de nos ancêtres d’une certaine époque, il permet de garder un respect pour notre héritage patrimonial.

« Le jeu, c’est la santé mentale, c’est de l’huile dans l’engrenage, c’est un catalyseur de l’intelligence et des réflexes, c’est l’intégration des générations soumises aux mêmes règles, c’est le respect des adversaires, c’est un virus à l’angoisse et à la dépression. »

  • Michaud, Gaston

    À l’invitation de Serge Bouchard qui suggère de relativiser les absolus du temps présent en les mettant dans le contexte de notre histoire, Gaston Michaud a puisé dans sa mémoire, qu’il espère contagieuse, pour écrire cet ouvrage. Celui qu’on appelait le vicaire rouge quand il travaillait dans des milieux difficiles à Montréal au cours des années 1960-1970 a même une ruelle qui porte son nom à la hauteur de Duluth entre les rues Drolet et Henri-Julien. La mémoire contagieuse est son troisième ouvrage.

    Autre(s) oeuvre(s) de l'auteur

Rédigez votre propre commentaire

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires.
Veuillez vous connecter ou vous enregistrer